Se lancer dans l’immobilier pour devenir mandataire indépendant

Le marché de l’immobilier est l’un des plus dynamiques en France, continuellement en évolution. La demande est forte, offrant de belles opportunités de carrière aux professionnels du secteur. 

Pour répondre aux besoins et aux projets des vendeurs comme des acheteurs, de nombreux professionnels se spécialisent, mettant toutes leurs connaissances du terrain au service de leurs clients. C’est particulièrement le cas des mandataires immobiliers devenus aujourd’hui de véritables experts de leur secteur géographique. En quittant la traditionnelle agence immobilière, ces spécialistes répondent aux transformations du métier, aux nouvelles attentes de la clientèle.

Qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

Le plus souvent indépendant, le mandataire est en charge de l’ensemble des démarches liées à la vente ou à l’achat d’un bien. Il est lié à un agent immobilier détenant une carte professionnelle ou à un réseau qui lui a donné mandat pour réaliser l’ensemble de ces actions. Au quotidien, il accompagne donc ses clients tout au long de leur projet.

Les avantages à devenir mandataire immobilier

La liberté d’entreprise offerte par cette activité est très appréciée par les mandataires immobiliers. Elle s’accompagne également d’une rémunération intéressante et d’un accompagnement complet. Le réseau offre, en effet, de nombreuses structures pour répondre à toutes les interrogations du professionnel ou simplement pour l’aider dans l’une de ses démarches ou à ses débuts.

Devenir un mandataire immobilier indépendant

Si vous êtes déjà en activité comme agent immobilier ou si vous souhaitez changer de métier et opter pour une reconversion professionnelle, il vous est possible de devenir mandataire en quelques semaines. 

Il n’est d’ailleurs pas rare d’engager une carrière de mandataire immobilier indépendant en complément de l’activité principale. En effet, un emploi principal permet en général d’obtenir un revenu mensuel, ce qui vous laisse le temps de réaliser votre première vente (qui peut se produire après plusieurs mois, le temps de se faire connaître).

Votre réseau vous forme en ligne ou en physique puis vous accompagne lors des premières semaines sur le terrain. De nombreux outils sont mis à la disposition du mandataire immobilier pour l’accompagner sur le terrain et tout le long de ses missions. Aucun diplôme n’est ici obligatoire pour débuter la formation. C’est avant tout votre profil qui va déterminer votre aisance à évoluer dans la profession. Il s’agit d’un métier passion, très prenant, qui demande de s’investir personnellement.

Côté formation, des mises à niveau sont également proposées de façon régulière. Celles-ci concernent à la fois les débutants et les professionnels aguerris afin de se tenir au courant de toutes les évolutions du métier.

En matière de statut juridique, la micro-entreprise offre une grande liberté et une facilité comptable. Elle reste cependant limitée aux activités dont le chiffre d’affaires n’excède pas 72 000 euros. Au-delà, vous devrez opter pour une EIRL.

Les qualités pour être un bon mandataire immobilier

À l’écoute et ayant un grand sens du relationnel, le mandataire immobilier doit également être disponible pour ses clients. Ces qualités sont indispensables pour réussir dans cette nouvelle activité professionnelle. D’autres sont tout aussi importantes et conditionnent sa réussite dans l’avenir :

  • Le mandataire doit constamment faire preuve d’empathie pour cerner les attentes de ses clients et y répondre efficacement.
  • Il doit être organisé et rigoureux.
  • Il doit aimer se challenger, ne pas hésiter à se dépasser pour sortir du lot et obtenir des mandats.
  • Il doit être curieux, toujours prêt à se former et à acquérir de nouvelles compétences.
  • Il est par ailleurs important qu’il connaisse parfaitement son secteur géographique, qu’il y constitue un réseau.

Le rôle au quotidien du mandataire immobilier

Exerçant depuis chez lui, le mandataire est régulièrement sur le terrain et ses rôles sont multiples :

  • Il conseille ses clients, acheteurs comme vendeurs. (cela concerne un ensemble de sujets liés de près ou de loin à l’immobilier : financement, fiscalité, droit..etc)
  • Il organise les visites (plus le professionnel de l’immobilier se montre flexible sur les visites, plus il augmente ses chances de réaliser une opération immobilière).
  • Il est présent lors de la signature du compromis et/ou de l’acte de vente chez le notaire.
  • Il gère son emploi du temps selon ses besoins et la saisonnalité du marché : prospection, publication des annonces, publicité etc. 

À la lecture de cet article, vous vous rendez compte que  le métier de mandataire immobilier peut vous intéresser ? Vous êtes à la recherche d’une nouvelle vie professionnelle et d’un nouveau départ ?