webleads-tracker

Le métier de mandataire immobilier : un excellent choix de reconversion professionnelle

Reconversion professionnelle : le métier de mandataire immobilier

Toujours plus dynamique, le secteur de l’immobilier offre de belles opportunités pour une reconversion professionnelle. Et l’activité de mandataire immobilier plus particulièrement. Vous êtes d’ailleurs de plus en plus nombreux à vous y intéresser. Quels sont les avantages de ce métier et pourquoi l’envisager ?

Qu’est-ce que le métier de mandataire immobilier ?

Si son activité est proche de celle d’un agent immobilier classique, le mandataire profite de plus d’indépendance. Souvent auto-entrepreneur, il est seul gestionnaire de son emploi du temps et exerce depuis son domicile (bien qu’il ne puisse pas y recevoir du public). Pour travailler, il doit être rattaché à la carte professionnelle d’un mandant (agent immobilier) qui est dans les faits un patron d’agence ou un dirigeant de réseau.

Bien que le mandataire immobilier soit lié à ce mandant, aucun lien hiérarchique et de subordination n’existe entre eux. Le mandataire est donc libre d’agir et de mener ses actions comme bon lui semble. Il peut ainsi estimer des biens, réaliser des actions commerciales et de communication, organiser et réaliser des visites ou encore prospecter pour rentrer de nouveaux biens. Seules les transactions pour son propre compte lui sont inaccessibles. Dans ce cas précis, il est alors nécessaire que son mandant facture et perçoive les honoraires à sa place. Le mandataire est ensuite rémunéré après la réception des fonds, une fois que sa propre facture est transmise à son mandant.

>>> En savoir plus sur le salaire du mandataire immobilier.

Les compétences essentielles que vous devez posséder pour devenir mandataire immobilier

Si l’agent immobilier doit absolument être titulaire d’un BTS professions immobilières ou d’un niveau Bac+3 d’études juridiques, économiques ou commerciales (ou d’une expérience salariée de plus de 10 ans), le mandataire immobilier, lui n’a besoin d’aucun diplôme spécifique. Il lui suffit d’être inscrit au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC) auprès du tribunal de commerce de son lieu d’habitation et de présenter un casier judiciaire vierge pour pouvoir commencer à travailler.

Seules des compétences humaines, techniques et commerciales sont essentielles :

  • Vous devez par exemple pouvoir attester de solides connaissances techniques mais aussi juridiques et commerciales afin d’accompagner votre clientèle et de pouvoir la conseiller au mieux.
  • Vous devez également disposer d’une grande disponibilité afin de pouvoir vous adapter aux emplois du temps de vos clients.
  • Votre personnalité doit également être rigoureuse afin d’être continuellement organisé. Étant indépendant, il est nécessaire que vous soyez aussi autonome.
  • Le sens de l’écoute est une qualité essentielle pour un mandataire immobilier.
  • Il vous faut également respecter une bonne présentation au quotidien et être capable de vous constituer un réseau afin de rentrer régulièrement de nouveaux biens.

Bon à savoir : quelques réseaux permettent aux nouveaux mandataires immobiliers de profiter de conseils et de formations afin de bien démarrer leur activité. C’est le cas de Proprietes-privees.com qui propose un module de formations en immobilier avec un accompagnement sur-mesure pour réussir.

Reconversion professionnelle : pourquoi devenir mandataire immobilier d’un réseau ?

A la fois activité d’avenir et activité rémunératrice, celle de mandataire immobilier attire de plus en plus de personnes en reconversion. Il faut dire que les sommes perçues mensuellement (une fois la totalité des sommes gagnées, lissées sur l’année) par les meilleurs professionnels ont de quoi séduire.

On considère par exemple qu’en début de carrière, un mandataire sérieux et impliqué peut toucher plus de 2 000 euros nets par mois (pour quatre ou cinq ventes immobilières dans l’année). Lorsque son réseau se développe et qu’il réalise encore plus de ventes, sa rémunération atteint rapidement les 4 000 euros nets par mois.

On voit également un autre profil de mandataires immobiliers s’installer. Il s’agit de personnes n’y cherchant qu’un complément de revenus et qui pratiquent cette activité parallèlement à leur travail principal.

En vous liant à un réseau de mandataires immobiliers, vous pouvez par ailleurs profiter de services et d’avantages non négligeables :

  • Vous pouvez ainsi vous appuyer sur la visibilité et la notoriété de votre réseau,
  • Mais aussi bénéficier d’outils, de conseils et d’aides pour le développement de votre réseau et de votre activité,
  • Mettre en place des process performants ayant déjà fait leurs preuves auprès d’autres mandataires du réseau (argumentaires, logiciels, hotline juridique, etc.),
  • Et même rencontrer d’autres professionnels de votre réseau afin de profiter de leurs conseils.

Devenir mandataire immobilier : peu d’inconvénients pour de nombreux avantages

Le métier de mandataire immobilier offre de nombreux avantages. Il permet au professionnel de bénéficier d’une grande liberté d’actions, d’une rémunération conséquente et d’une indépendance financière. Il vous faut néanmoins intégrer le seul véritable inconvénient de cette activité : l’absence de rémunération mensuelle fixe.

Vous devez alors organiser votre rémunération puisqu’elle ne sera pas mensuelle mais liée à chacune de vos ventes. Cela vous impose de capitaliser de la trésorerie pour vous assurer une continuité d’activité.

x