5 événements qui peuvent faire rater une vente

5 événements qui peuvent faire rater une vente

Le principe même de la mission d’un négociateur immobilier est de réussir à vendre rapidement le bien qui lui est confié. Formé pour accompagner le vendeur lors du choix du prix de vente, pour mettre en valeur le logement lors des visites et pour faire aboutir la transaction, il n’est pas à l’abri de subir quelques déconvenues. Parmi ces dernières, voici des événements qui peuvent parfois lui faire rater une vente.

Une visite dans un bien mal entretenu

Pour réussir une visite et susciter l’envie d’acheter auprès du futur acquéreur, le bien concerné doit être parfaitement mis en valeur. Il est donc évident qu’il doit être rangé et propre mais aussi dépersonnalisé au maximum, permettant ainsi à l’acheteur de se projeter plus facilement. Si le bien est mal entretenu, sale ou trop chargé, ce dernier peut prendre peur et ne pas se montrer intéressé, même si tous ses critères sont respectés.

Un manque d’ensoleillement

Pour vos visites, nous vous conseillons de privilégier les journées ensoleillées. Un mauvais temps ou une météo capricieuse peuvent en effet faire diminuer l’impression de luminosité d’un logement et faire changer d’avis un acheteur sur la qualité du bien. Les périodes du printemps et de l’été sont d’ailleurs idéales pour réussir une transaction.

Un manque de disponibilité et ou un retard

Pour réussir une transaction immobilière, vous, professionnel de l’immobilier, devez vous montrer disponible et ponctuel. Il est fréquent que les acheteurs souhaitent réaliser les visites en soirée ou pendant les weekends, sur leurs jours de congés et leurs heures de libre. Vous devez donc répondre favorablement à leurs attentes sous peine de voir rater la vente. De même, la ponctualité est essentielle. Un retard lors d’un rendez-vous ou lors d’une visite peut tout changer, même si vous avez une très bonne raison, comme des embouteillages par exemple. La confiance avec le futur acheteur est alors rompue. Toutes ces capacités font partie des qualités requises du négociateur immobilier.

Un prix de vente au-dessus du marché

Autre évènement qui peut vous faire passer à côté d’une vente : une mésentente avec le vendeur et un prix fixé au-dessus du marché. Certains vendeurs pensent en effet qu’ils peuvent « tenter » de vendre leur logement à un prix bien supérieur à ce qui se pratique dans leur secteur. Résultat ? Les acquéreurs, parfaitement informés de ce qu’ils peuvent s’offrir avec leur budget, ne se montrent pas intéressés et la vente ne peut se réaliser. Voici quelques conseils à juste titre, pour convaincre un vendeur de baisser son prix de vente. De plus, avec l’aide de votre réseau national Proprietes-privees.com, formez-vous et imposez avec fermeté vos arguments lors du choix du prix de vente.

Un vice caché ou un défaut dissimulé

L’honnêteté est une qualité particulièrement appréciée par les futurs acquéreurs. En les informant sans détour que le bien présente un défaut, vous entretenez leur confiance. Mais si vous faites le choix de dissimuler un défaut (ou si le propriétaire le fait), vous risquez de faire tout annuler. D’autant que dissimuler un vice dans un logement est complétement illégal.

Nous vous conseillons donc de trouver une manière appropriée de lui présenter ce défaut et pourquoi pas une solution pour y remédier. Vous pouvez d’ailleurs vous appuyer sur le service mobilité de Proprietes-privees.com pour l’accompagner en matière de rénovation et de réalisation de travaux. Cela ne pourra que renforcer sa confiance envers vous et lui permettre de poursuivre sereinement la transaction. Besoin d’aide pour valoriser le bien ? Appuyez-vous sur nos services et travaillez votre discours.

Sed id ipsum velit, felis dictum diam libero venenatis, leo. elit.