Se former au métier de négociateur immobilier auto-entrepreneur

Quelle formation suivre pour devenir négociateur immobilier auto-entrepreneur ?

Bien que vous n’ayez pas de formation antécédente dans le domaine, le métier de négociateur immobilier vous intéresse ? Avec une rémunération intéressante, une grande liberté d’action et un contact privilégié avec vos futurs clients, cette activité cumule les bons points. Et elle est également compatible avec le statut d’auto-entrepreneur. Autant d’avantages qui font aujourd’hui du métier de négociateur immobilier, une activité d’avenir. Alors, comment vous lancez et comment vous former ?

Négociateur immobilier : une activité d’avenir

Contrairement à l’agent immobilier qui ne travaille qu’en agence, le négociateur immobilier est indépendant. Et la différence est de taille puisqu’elle lui permet de profiter du statut d’auto entrepreneur, contrairement à l’agent qui reste salarié. Cette activité offre également plus de souplesse puisqu’elle est moins réglementée que la première. Aucune formation n’est strictement obligatoire, même si nous vous conseillons de vous former dans le but d’acquérir toujours plus de compétences et de confiance en vous.

La réglementation vous impose simplement de posséder une attestation de collaborateur immobilier qui est très facile à obtenir. Il vous suffit d’en remplir la demande auprès de la Chambre de Commerce de votre région avec l’aide de votre mandant (votre réseau) et de fournir certains documents (votre pièce d’identité, votre casier judiciaire et une attestation d’assurance en responsabilité civile professionnelle). On vous attribue alors un numéro inscrit au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC) que vous devrez indiquer sur tous vos documents professionnels.

Les avantages du statut d’auto-entrepreneur pour votre activité

Sans doute connaissez-vous déjà le statut particulièrement intéressant de l’auto-entrepreneur. Pour rappel, il s’agit d’une forme juridique vous permettant d’exercer dans des conditions très favorables :

  • Il vous suffit de vous inscrire au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) auprès du Greffe du Tribunal de commerce.
  • Vous pouvez alors réaliser jusqu’à un peu plus de 70 000 euros de chiffre d’affaires.
  • Et ne reverser que 22% de cette somme comme cotisations sociales.

Quelle formation suivre pour devenir négociateur immobilier ?

Afin de réaliser les différentes missions inhérentes à l’activité de négociateur immobilier (prospection, réalisation des visites, prémices de négociations etc.), il vous faut acquérir des notions essentielles et vous former pour performer, car certaines qualités sont essentielles pour réussir dans votre nouveau rôle :

  • Votre sens du contact est primordial. Vous devez en effet mettre les gens à l’aise et en confiance.
  • Il est également important que vous possédiez un grand sens du commerce et que vous soyez à l’écoute des besoins et des envies des acheteurs.
  • Il vous faut être rigoureux, sérieux et vigilant pour ne manquer aucune occasion.
  • Votre disponibilité et votre flexibilité doivent être sans faille.

C’est pourquoi des formations au métier de négociateur immobilier peuvent être envisagées. Elles vous permettent alors d’approfondir vos connaissances et vos compétences. Il peut s’agir :

  • D’un BTS professions immobilières,
  • D’un BTS dans le domaine de la vente ou du commerce,
  • Ou de formations plus spécifiques au métier de négociateur immobilier autoentrepreneur qui sont proposées par votre réseau. Ces formations internes sont très complètes et permettent de gagner rapidement en compétences.

L’importance de vous former au métier de négociateur immobilier

Bien qu’aucune formation ne soit légalement obligatoire, il est primordial de continuellement vous former. Cela vous permet à la fois d’asseoir vos compétences et de gagner confiance en vous, tout en développant de nouvelles connaissances. Vous restez ainsi très performant et assurez votre crédibilité.

Pour cela, nous vous conseillons de vous intéresser plus particulièrement :

  • Aux différentes méthodes de vente et de commercialisation dans l’immobilier.
  • Intéressez-vous également à la pratique de la location et à tous les actes nécessaires pour ce type de transactions.
  • A la fiscalité immobilière qui est en constante évolution et que vous devez maitriser aussi bien pour vous que pour conseiller au mieux vos clients.
  • Au droit d’urbanisme afin de travailler aussi bien sur les biens anciens que sur des logements neufs, et pouvoir répondre à toutes les demandes des acheteurs.
  • Au droit civil et à ses spécificités qui interviennent dans le secteur de l’immobilier, comme les régimes matrimoniaux par exemple. Cela vous permettra de répondre à toutes les interrogations de vos acheteurs et d’asseoir ainsi votre crédibilité.
  • A la réglementation professionnelle dans l’immobilier et au droit spécifique à ce secteur d’activité.
  • Mais aussi aux techniques de prospection et de négociation immobilières ainsi qu’aux spécificités des contrats de vente.
  • Il peut enfin être intéressant de vous renseigner sur les diagnostics techniques et les différentes normes et réglementations en vigueur. Ces dernières évoluent régulièrement et vous imposent de rester en veille.

Le métier de négociateur immobilier auto-entrepreneur est une activité passionnante et très valorisante. Il vous suffit de rejoindre un réseau performant comme Proprietes-privees.com et de suivre une formation dans l’immobilier pour débuter sereinement.

diam felis id, facilisis amet, libero efficitur. consectetur eleifend