webleads-tracker

La rémunération d’un mandataire immobilier

mandataire-remuneration

En dehors du cadre du salariat, la rémunération d’un mandataire immobilier indépendant est  libre. Quels sont ses revenus ? Entre honoraires et commissions, voici les informations pour mieux comprendre.

 

Mandataire immobilier : différents types de rémunération

Pour bien comprendre le système de rémunération d’un mandataire immobilier, il faut prendre en compte son statut.

 

Le négociateur immobilier indépendant dans un réseau de mandataires sur internet

Lorsqu’il exerce son activité en tant que travailleur indépendant, il ne touche aucun salaire. Ses revenus fluctuent selon les ventes (transactions immobilières) qu’il effectue.

Selon le barème d’honoraires agence que le mandataire a établi en accord avec son réseau (par exemple 3,99% est le barème conseillé chez Proprietes-privees.com), le mandataire immobilier, ou conseiller immobilier percevra à chaque vente un pourcentage de ces honoraires d’agence. Dans les réseaux de mandataires ce pourcentage varie généralement de 60 à 90 %.

Chaque mandataire pourra ensuite fixer ses propres objectifs selon ses attentes en termes de chiffres d’affaires. C’est l’avantage d’être indépendant ! Chacun est son propre patron et est rémunéré à la hauteur de ses attentes et investissements.

 

Le négociateur immobilier en agence traditionnelle

En agence traditionnelle le mandataire peut avoir deux statuts différents. Soit il est salarié avec un contrat de travail avec l’agence immobilière, soit il est agent commercial indépendant.

Dans le premier cas il touche un salaire bonifié par les primes, elles-mêmes corrélées avec les ventes qu’il concrétise.  Dans le second cas, il est rémunéré à la commission (avec avance sur commission possible). La différence avec le mandataire immobilier dans un réseau sur internet, c’est que généralement l’agent commercial doit assurer des permanences en agence et surtout le pourcentage de rémunération sur commission est plus faible (50 à 60 %).

 

Les revenus d’un mandataire immobilier

La rémunération d’un mandataire d’un réseau immobilier varient selon l’offre des réseaux.

A titre informatif, voici l’exemple du pionner de l’immobilier sur internet : Proprietes-privees.com.  La rémunération d’un mandataire Proprietes-privees.com varie entre 70 et 90 % des honoraires d’agence.

Un système de paliers de rémunération permet à chacun d’augmenter son pourcentage de rémunération en fonction de la progression de son chiffre d’affaires.

 

Une rémunération qui peut être bonifiée

Prenons toujours l’exemple de Proprietes-privees.com. La rémunération d’un mandataire immobilier appartenant à ce réseau peut additionner :

  • des honoraires de l’agence (70 % minimum);
  • une commission d’apporteur d’affaire ; (exemple : l’aide au financement d’un bien)
  • des commissions d’animation et de cooptation (système de parrainage) ;
  • des récompenses sous forme de cadeaux en relevant des challenges commerciaux.

Ainsi un mandataire Proprietes-privees.com peut être rémunéré jusqu’à 98 % sur une vente.

À noter enfin que la rémunération d’un mandataire immobilier va progresser naturellement après son démarrage. En effet, les premiers mois d’activité vont demander patience, investissement et rigueur pour conclure une première vente. Entre la prospection, la constitution de son portefeuille de biens, les premiers mandats signés, les premières visites, les premières offres d’achat…  Il faut compter entre 3 et 6 mois pour toucher sa première commission. A prendre en compte en termes de trésorerie au moment de se lancer !