webleads-tracker

Mandataires : pour relancer votre activité , faites le tri  !

Proprietes-privees mandataire

La phrase la plus souvent prononcée par un mandataire immobilier est  » je suis débordé ! « … 

Vous êtes mandataire,  vous êtes épuisé et vous avez le sentiment de ne plus être efficaces ? Alors faites le tri, parce que visiblement vous en avez besoin !  La plupart du temps, lorsque vous éprouvez ce sentiment de lassitude et de fatigue, c’est que votre portefeuille de biens est trop conséquent et que vous avez des difficultés à cerner vos priorités. Alors comment faire ce tri ? Par quoi commencer ?

La priorité est de « rendre votre stock vendable « , c’est à dire, réactualiser le stock… en clair, des baisses de prix s’imposent ! Faire des baisses de prix : plus facile à dire qu’à faire… c’est vrai ! Certains propriétaires ont sans doute acheté trop cher et revendent trop vite. D’autres vendeurs n’ont fait appel à vos compétences que dans l’espoir que vous, le professionnel, le mandataire immobilier reconnu, vous auriez certainement dans vos fichiers LE clients rêvé : celui qui n’a pas internet, qui ne connait pas le prix du marché. Bref, un ermite totalement coupé de notre monde…  

Un mandataire immobilier nous dit :  « Oui mais les propriétaires ne peuvent pas baisser leur prix ! «  Très bien, mais que pouvez vous y faire ? S’ils refusent, ou ne peuvent pas baisser, vous aurez du mal à leur trouver des acheteurs. Et même si le marché est actif  et que les prix remontent légèrement, la hausse ne sera pas suffisante pour atteindre la plus valu espérée.

La vraie question que vous devriez vous vous poser est :  » ai-je raison de passer du temps sur un bien que je ne peux pas vendre à ce prix ? « 

Je pense que vous avez la réponse …Vous n’êtes pas des magiciens, alors fixez vous des priorités et travaillez sur des projets réalistes. Ça ne fera pas de vous des incompétents ou des mauvais conseillers immobiliers, bien au contraire.  Osez poser les bonnes questions à vos vendeurs :   » Préférez vous déménager cet hiver ou l’an prochain ?  » ou    » A partir de quand aurez vous besoin de l’argent de cette vente ? » …Deux questions qui permettent de savoir avec quels propriétaires  vous allez passer du temps.

Les propriétaires qui annoncent un véritable projet avec une date de réalisation, une échéance, méritent une attention toute particulière. Même si ils n’ont pas voulu entendre votre conseil d’estimation , il y a de fortes chances de les voir revenir à de meilleures dispositions dès lors que l’obligation de vendre se fera pressante.

Alors tous les 3 mois , faites le tri !   N’ayez pas peur de vous séparer d’une partie de votre portefeuille. Un stock de biens réactualisés, totalement frais ou nouveaux, permet d’y voir plus clair.  En procédant ainsi et selon la règle de base qui dit  » Nouveaux  prix = nouveaux acheteurs » vous réactualiserez automatiquement votre portefeuille acquéreurs.

Si vous faites ce tri et que vous vous concentrez sur les vendeurs prioritaires, vous vous apercevrez que seuls, quelques uns d’entre eux peuvent réellement vous mener à la réalisation d’une affaire. De plus, à force de vous démultiplier et de courir plusieurs lièvres à la fois, vous risquez fort d’être nulle part et de ne rien signer. Grâce à sa formation  » Motivation et organisation » Proprietes-privees.com  donne les moyens aux négociateurs immobilier d’être efficaces et productifs tout en respectant votre confort de vie. 

Faites le tri ! et commencez dès maintenant !