webleads-tracker

Mieux vaut vendre que louer

Plus-value immobilière

Plus-value immobilière : ce conseil s’adresse au négociateur immobilier débutant, qui ne trouve pas toujours l’argument approprié pour inciter un propriétaire à ne pas mettre en location un bien qui était sa résidence principale… Et pourtant l’enjeu est grand pour le propriétaire qui s’engage dans la voie de la location plutôt que la vente.

Il vous arrivera d’avoir à faire avec des propriétaires qui, lors d’une estimation, vous diront qu’ils hésitent entre mettre leur bien en location ou le vendre. Or, nous savons tous que vous préférerez obtenir un mandat de vente…Alors comment se servir de la loi sur la plus-value immobilière pour encourager le propriétaire à mettre en vente plutôt que de louer ?

Pour cela je vous recommande de prendre en considération la législation sur la plus-value immobilière. Ce n’est pas si compliqué que ça, il vous faut connaitre :

  1. Le prix d’acquisition du bien (voir titre de propriété )
  2. Le prix de vente demandé par le propriétaire
  3. La date d’acquisition du bien
  4. Le bien est-il une résidence secondaire ? (va-t-il le devenir ?), bien locatif, résidence de vacances etc …
  5. Faire la différence entre le prix d’acquisition et le prix de vente souhaité et calculez le nombre d’années de possession.

Exemple : pour un bien en résidence secondaire acheté 200 000 Euros en 2010, le propriétaire souhaite le vendre 250 000 €uros en 2016 ; soit une plus-value de 50 000 €uros. Le propriétaire sera donc taxé sur 50 000 euros. Le montant de la taxe est dégressif en fonction du nombre d’années de détention.  En clair, plus on attend avant de revendre une résidence secondaire moins on paie de taxe. Il est possible de réduire le montant de la plus-value immobilière lorsqu’on investit dans des travaux ( soit forfait , soit coût réel des travaux ). Voir les principaux cas d’exonération : http://www.planete-patrimoine.com/PLUSVALUESIMMOBILIERES_WEB/ExonerationsPVImmo.html

Revenons à notre sujet, à savoir, comment cette règle pourrait vous servir ?

C’est simple, il vous suffit d’expliquer à un propriétaire que s’il met sa résidence principale à la location, il sera taxé en cas de revente car il perdra l’avantage d’exonération pour résidence principale et son bien loué sera donc considéré comme résidence secondaire. La question est donc :   » Monsieur le propriétaire, êtes-vous certain de vouloir immobiliser votre capital aussi longtemps ? Avez-vous bien compris que lorsque vous souhaiterez vendre, vous serez lourdement taxé ? ( à moins de ne pas dégager de plus-value ou d’attendre très longtemps…)

Votre devoir est d’informer votre client également lorsqu’il revend une résidence secondaire. N’hésitez pas à l’envoyer chez le notaire si vous avez des doutes sur le montant dû, ne prenez pas de risque…

Vous l’aurez compris, en maîtrisant cette argumentation, vous pourrez récupérer des mandats de vente, aussi entraînez-vous à bien expliquer la règle de la plus-value, vous serez perçu comme un bon professionnel.

http://www.leblogpatrimoine.com/impot/simulateur-de-plus-value-immobiliere-2016-calculer-le-montant-de-votre-impot.html