webleads-tracker

Statuts Négociateur immobilier

les statuts dans l'immobilier

Deux statuts de négociateur immobilier sont possibles : indépendant ou salarié

  •  Le statut de négociateur immobilier indépendant

Nos métiers, nos offres d’emploi sont destinés à des personnes qui souhaitent créer leur emploi dans l’immobilier. Vous rêvez d’être indépendant, sans être seul. En devenant négociateur immobilier, vous pouvez optez pour l’un des deux régimes suivants :

  • ou le régime normal TNS : travailleur non salarié. Pour ceux qui connaissent déjà l’activité de négociateur immobilier et qui dépassent le plafond de 32 900 € HT de facturation annuelle.
    A vous de choisir le statut et le régime qui correspondent le mieux à votre situation et à vos objectifs futurs.
  • Régime de l’auto-entrepreneur. Un régime simple : une déclaration sur Internet et vous voilà auto entrepreneur. Pas d’expert comptable, pas de TVA,… Bref un régime simplifié jusqu’à 32 900 € HT d’honoraires encaissés par vous;

 

  • Le statut de négociateur immobilier salarié en portage salarial

Vous avez toujours été salarié(e) et vous ne souhaitez pas faire les formalités d’inscription au régime des indépendants… alors le portage salarial immobilier est fait pour vous. En optant pour le portage salarial, vous allez pouvoir vous consacrer pleinement à votre activité de Négociateur Immobilier. Il existe plusieurs sociétés spécialisées en portage salarial. Pour nous, il est primordial que la société que vous aurez choisie soit titulaire d’une carte T (la carte professionnelle des agents immobiliers)

Que deviennent vos allocations Pole Emploi ?

Vous êtes en recherche d’emploi et bénéficiez toujours d’allocations ? Renseignez-vous auprès de Pôle Emploi afin de percevoir vos indemnités chômage tout en débutant votre métier de négociateur  immobilier. Pôle Emploi pourra aussi vous informer sur les aides et droits à la formation (ACCRE, ARE-ARCE, CPF ex.DIF…). Utilisez ces aides pour vous former et pour démarrer votre activité en toute sérénité.

N’hésitez pas à nous interroger sur le statut et le régime qui vous conviennent : pour plus d‘informations