webleads-tracker

Le mandat de vente Happy by Proprietes-Privees

mandat de vente Happy

Chacun sait que dans l’immobilier, la relation entre le vendeur (mandant) et l’agence immobilière (mandataire) est régie par un contrat que l’on appelle le Mandat. Les articles 1984 et suivants du Code Civil ainsi que la loi Hoguet encadrent tant le fonds que la forme du mandat. Ce contrat écrit fixe les obligations réciproques du vendeur et du mandataire. Il est assez curieux de voir le peu de cas que font certains agents immobiliers ou négociateurs immobiliers des obligations qu’ils ont fait naître suite à la signature d’un mandat. Certains même abusent largement et rendent opaques les engagements pris notamment par le vendeur. Les petites lignes de ce type de contrat réservent même de mauvaises surprises aux personnes qui ont contractualisé. C’est pour contrer ces mauvaises pratiques et instiller une relation que confiance que Proprietes-Privees a créé le mandat de vente Happy.

Pourquoi ce nouveau mandat de vente Happy ?

Pour Proprietes-Privees, la relation entre le vendeur et le négociateur immobilier doit d’abord être basée sur une relation de confiance. C’est en effet en parfaite connaissance des engagements réciproques que l’agent doit proposer un contrat simple et clair. Le service attendu par le vendeur est relativement simple : « je souhaite vendre dans les meilleures conditions et les meilleurs délais le bien dont je vous confie la vente »… On pourrait d’ailleurs se poser ici la question de savoir pourquoi le vendeur se sent obligé d’avoir recours à plusieurs agents pour atteindre cet objectif ? A croire que multiplier les agents aurait un effet multiplicateur sur le ombre d’acquéreurs. Avec la multi-diffusion et le CRM, nos agents vont pouvoir présenter le bien à vendre à tous les acquéreurs du moment. et selon Google, le délai moyen de recherche d’un bien immobilier est de 70 jours…

Quelles différences entre le mandat de vente Happy et un mandat classique ?

Le mandat Happy présente 4 différences majeures :

  1. La durée du mandat n’est pas standardisée. Selon l’objectif du client et les conseils de l’agent, on aura des mandats d’une durée de 3, 6 ou 9 mois…
  2. La dénonciation du mandat peut se faire sans délai. Il n’est plus nécessaire d’attendre la fin d’un délai incompressible ou la fin d’un préavis quelconque
  3. Cette dénonciation peut se faire par tout moyen écrit y compris mail ou SMS (ne sommes nous pas à l’ère des nouvelles technologies ?!)
  4. Une date de compte rendu est inscrite sur le mandat. Ainsi contractuellement l’agent s’engage à venir rendre compte de son action à la date mentionnée sur le mandat.

Bien entendu, un tel mandat ne peut être proposé aux vendeurs qui ont compris la mission et le rôle de l’agent. Ce n’est pas pour rien, non plus, que le slogan associé à ce mandat est : « l’immobilier en toute confiance ». Comment pourrait il en être autrement ? Il faut une confiance réciproque du vendeur et du client…

Chez Proprietes-Privees, nous proposons ce mandat de vente Happy depuis plus de 2 ans maintenant. Le succès est au rendez-vous puisque plus de 30% des mandats de l’agence sont des mandats de vente Happy. Nos clients ainsi que la DGCCRF ont salué notre initiative. Le mandat de vente Happy est un mandat équilibré et qui amène l’agent immobilier à donner le meilleur de lui-même. N’est-ce pas là le service attendu par nos clients ?

Pour en savoir plus : Le mandat de vente Happy sur proprietes-privees.com

Voir la vidéo sur le mandat Happy