webleads-tracker

Illusion monétaire : de quoi s’agit-il ?

financement et immobilier

Ai-je vendu au bon prix, au bon moment ? La question n’est pas anodine et bon nombre de vendeurs (à l’opposé d’acquéreurs) se la posent. Et généralement, l’environnement familial, amical ou de travail ne manque pas d’apporter soit du doute soit du réconfort… Voici un petit test sur l’effet d’illusion monétaire.

Supposons qu’Alain, Bernard et Charles aient chacun acheté une maison à 200 000 €. Il s’agit de savoir qui a fait la meilleure transaction sachant que :

  • Alain la revend pour 154 000 € dans un marché marqué par une déflation de 25% des prix immobiliers;
  • Bernard la revend 198 000 € dans un marché stable;
  • Charles la revend 246 000 € dans un marché marqué par une inflation de 25%;

Vous avez 2 minutes pour dire qui des 3 a fait la meilleure affaire ?

Résultats : Près de 50% d’entre vous pensent que Charles a gagné le plus d’argent (contre 37% pour Alain) et 53% pensent qu’Alain en a perdu le plus (contre 36% pour Charles).

En réalité, les calculs montrent que c’est Alain qui gagne le plus d’argent (+4 000 € en valeur réelle, mais perd 46 000 € en valeur nominale), et que c’est Charles qui perd le plus d’argent (-4 000 € en valeur réelle). Bernard perd 2 000 €.

Voilà pourquoi, il faut être vigilent avec les chiffres et celui qui fait une bonne affaire n’est pas toujours celui qu’on croit ! Cet exemple pourrait s’appliquer à tant de domaines et de sujets !

Exemple tiré « Marketing de l’Immobilier » aux éditions Dunod

Lire sur le même sujet : 7 conseils pour vendre plus et mieux