webleads-tracker

Consultant immobilier commercial Auto-Entrepreneur

Consultant entreprises et commerces

  • Consultant Immobilier commercial et Auto-entrepreneur :

Pour commencer votre activité de consultant en immobilier commercial vous pouvez débuter en auto entrepreneur. Le régime de l’auto-entrepreneur permet à des seniors, des salariés et surtout à des gens entreprenants de se lancer dans une activité nouvelle ou complémentaire en simplifiant au maximum les démarches administratives. Ce régime, inspiré de celui de la micro entreprise, vous permet d’exercer en franchise de TVA (vous n’avez pas de TVA à déclarer; ce qui en retour ne vous permet pas de la déduire sur vos achats…) et de payer vos cotisations sociales sur le chiffre d’affaires généré. Ainsi, mensuellement, ou mieux encore, trimestriellement, vous faites votre déclaration de chiffre d’affaires et vous payez directement au RSI vos 24,6% de charges sociales : retraite, maladie, invalidité, décès…

Ce régime de l’auto-entrepreneur plafonne à 32 900 € HT le CA annuel. Pour un démarrage, la première année, ce plafond peut s’avérer suffisant. Car dans le métier de consultant immobilier il faut compter plusieurs mois de travail, de recherche et de contacts avant de réaliser sa première affaire.

Dès lors que vous dépasserez le plafond du régime de l’auto entrepreneur, vous devrez passer en TNS au régime normal; c’est à dire en agent commercial travailleur non salarié. Ce régime, un peu plus contraignant sur le plan administratif présente néanmoins d’autres avantages.

– Pour être officiellement “auto-entrepreneur”, il vous suffit de vous inscrire au RSAC auprès du greffe du tribunal de commerce de votre département en demandant expressément à dépendre de ce statut.
– Vous pouvez devenir auto-entrepreneur tout en étant salarié, retraité, étudiant, demandeur d’emploi, etc. Il est possible de cumuler les deux situations.
– Le total de vos cotisations sociales est calculé en appliquant un taux à votre chiffre d’affaires HT.
– Vous n’êtes pas assujetti à la TVA et vous pouvez choisir le prélèvement des impôts sur le revenu à la source (régime micro fiscal)
– Pour la comptabilité, vous n’êtes pas obligé de faire appel à un expert comptable. Un simple livre de recettes-dépenses fera l’affaire.
– Au niveau de votre résultat financier, votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 32 900 € HT. Au delà de ce montant, vous passez au régime du réel d’imposition (régime normal).